La réglisse

Une plante médicinale

Plant de réglisse

Réglisse

Connue dans l’Antiquité sous le nom de Glukurrhiza pour les Grecs et Liquiritia pour les Romains, les vertus de cette plante ont traversé les âges. 
A Népour, capitale de l’empire Babylonien, des fouilles ont permis de retrouver une version de la genèse datant de 7000 ans avant notre ère. Elle préconisait des macérations de réglisse, de cannelle et d’anis pour lutter contre la peste. Dans « De Historica Plantarium », on la retrouve sous le nom de « racine douce » et l’on y apprends que mélangée au miel, elle guérit les ulcères, améliore l’asthme, les toux sèches et préserve de la soif.

 

baton-de-bois-de-reglisse

Bois de Réglisse

A Rome, les médecins prescrivaient cette racine contre l’anémie et les soldats d’Alexandre et de César l’employaient régulièrement pour calmer les crampes d’estomac. Plus proche de nous, le Moyen- Age la fit entrer dans la composition de remèdes pour les maux de gorge, la toux ou les maux d’estomac.
 Ainsi, en 1440, Montpellier, terre de commerce et de facultés, importait grace à Jacques Coeur, de tout le bassin méditerranéen et d’Orient le bois de réglisse.
 De nos jours, son utilisation est destinée pour une grande part à l’industrie de la confiserie.

La véritable réglisse coupée de Montpellier

 

reglisse morceau

Réglisse en morceau – Auzier Chabernac

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s