Le Nougat

 De couleur brune, fait de miel, d’épices et de noix le « nux gatum » traversa le temps depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui. Son voyage, de l’orient à la Grèce, le conduisit jusqu’à Marseille où il prit au XVII siècle sa place parmi les 13 desserts provençaux sous le nom de « nougat ».

En remontant le cours du Rhône, une halte déterminante à Montélimar changea la couleur brune de cette confiserie familiale pour le blanc et les noix pour des amandes.

Promue par Emile Loubet, Maire de Montélimar puis Président de la République en 1899, cette gourmandise quelque peu opportuniste fit ses ventes autour de la gare à l’apparition du train, puis le long des mémorables bouchons de la nationale 7, et ensuite sur l’aire d’autoroute de Montélimar à sa création.

Largement exportée et appréciée dans le monde entier cette friandise populaire et sympathique liée aux souvenirs de fêtes et de vacances demeure une douceur Provençale que nul ne peut oublier une fois goûtée….

 Aujourd’hui, il existe plusieurs formes de dégustations : en petits cubes, en tranche… même en parts de tarte.

« Bêtises et Calissons » travaillent avec 2 confiseurs pour le nougat :

Sylvain Frères, Paysans Nougatiers pour leur véritable savoir-faire provençal et leur sélection rigoureuse de matières premières régionales…

Les Nougats Stanislas, pour leur fameuses tartes au nougat et leurs nougats orignaux : caramel beurre salé, mirabelle, macarons…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s